Les Zendimanchés, festival fédérateur…

A l’été 1997, alors que quelques villes côtières s’enivrent de spectacles suite à une habitude prise avec « Les Arts au Soleil » à la fin des années 80, le « Comité Interassociatif Culturel Spectacles en Retz » décide lui de prolonger sa saison d’activité en installant un événement à « l’arrière des plages », à St Hilaire de Chaléons. C’est Yannick Jaulin qui inaugure cette formule, faite pour réunir dans une même réalisation la petite dizaine d’associations du pays de Retz militant déjà pour le dépassement des frontières communales en matière de projets culturels.
Très vite, en 1998, ce coup d’essai se transforme en festival sous l’appellation « Les Zendimanchés ». Dès sa naissance, celui-ci fait preuve d’une gourmandise curieuse en s’intéressant à tous les genres du spectacle vivant. Le premier festival départemental de « musiques et arts de rue à la campagne » ( ?), était né.
Après quelques errements dans le calendrier estival, Les Zendimanchés se sont depuis installés sur le week-end qui suit le 14 juillet, restant cependant fidèles au joli jardin de l’ancienne cure de St Hilaire. La fête du dimanche s’est au passage élargie au samedi, les spectacles se sont fait plus nombreux, et, heureusement, le public aussi ! (Et entre-temps, l’organisateur, le petit « Comité », s’est largement agrandi pour devenir le « Collectif »).

JPG - 83.8 ko

Les spectacles proposés sont soigneusement choisis parmi les coups de coeur de l’équipe programmation. Celle-ci applique avec soin les orientations affirmées par les bénévoles lors d’une enquête réalisée fin 2012 : soyons curieux plutôt que consensuels, faisons le pari de la découverte plutôt que des valeurs sûres et attendues, ouvrons nous aux musiques du monde, et intéressons nous à tous les arts du spectacle. Comédiens, circassiens, musiciens et danseurs sont ainsi chaque année de la fête. Car c’est bien d’une fête qu’il s’agit, de celles où chaque année on se donne rendez-vous pour le plaisir de retrouver amis proches, vieilles connaissances, ou simples complices d’un moment privilégié, chaleureux, généreux, intense et apaisant. Le festival veut être ce rendez-vous cordial de toutes les générations. Il s’adresse à tous les habitants du Pays de Retz et au-delà, en s’efforçant de convaincre les moins familiers des sorties culturelles de rejoindre la fête. La qualité de l’accueil réservé à ce public constitue un des engagements forts des organisateurs : proposer un confort et de belles conditions d’écoute, grâce aux choix d’aménagement des lieux et à une haute exigence technique. Grâce aussi à l’embellissement du parc ou aux surprenantes installations de l’équipe déco. Grâce encore, au soin particulier pris dans le choix des consommations et des différents produits, le plus souvent locaux et artisanaux, proposés à la vente (buvette et restauration). Grâce enfin et surtout, bien sûr, à l’enthousiasme des bénévoles du festival, à la convivialité contagieuse mise en oeuvre au sein des équipes.

JPG - 55.9 ko

Le festival, à l’image du Collectif Spectacles en Retz, défend l’idée de propositions culturelles construites collectivement, avec les acteurs socioculturels et les habitants. Il veut y jouer son rôle de sensibilisation au spectacle en développant une vraie proximité, en favorisant une appropriation par les habitants. Il s’inscrit aussi en cohérence et parfois en prolongement des actions d’éducation artistique et culturelle que le Collectif met en oeuvre pour les enfants et les jeunes et peut développer les mises en résonance des pratiques amateurs. Le festival veut aussi tenir un rôle d’accompagnement de la création. Chaque année, sa programmation retient des créations régionales qu’il invite pour de toutes premières représentations. Le Collectif souhaite en outre s’engager plus avant dans des compagnonnages artistiques en proposant des temps de résidence sur le territoire pour les compagnies avec qui il souhaite nouer des relations durables. Bref, le Collectif veut, avec les Zendimanchés, réussir une fête ouverte, belle et utile.

[Texte issu d’un travail d’enquête et de réécriture du projet / octobre 2012 – février 2013]

Le festival est soutenu par :
- le Conseil Régional
- le Conseil Général
- la Communauté de Communes Coeur Pays de Retz
- la Commune de St Hilaire de Chaléons
- des entreprises (parrainages)

Le budget des Zendimanchés
- Coût global 61000€, dont 22200€ de prestations artistiques et 15100€ de charges de fonctionnement (24% des charges fixes du Collectif).