Accueil du site / Archives / Archives Théâtre / Le soutien aux ateliers

Objectifs du dispositif
- Soutenir et développer l’enseignement du théâtre
- Faciliter pour les associations organisatrices la gestion des interventions professionnelles
- Valoriser les associations dans ce rôle sur les enseignements artistiques
- Mieux reconnaître les compétences des professionnels intervenant et atténuer la précarité de ces emplois
- Favoriser les liens et échanges entres les associations organisatrices
- Œuvrer à une meilleure cohérence tarifaire pour les familles

Un dispositif agissant dur deux plans
- Mutualisation de la fonction employeur : le Collectif Spectacles en Retz salarie les animatrices qui interviennent sur les ateliers organisés par les associations.
- Animation du « réseau » des ateliers : échanges sur les modalités d’organisations, sur les « pédagogies » utilisées par les animatrices, construction de projet communs…

Financement du dispositif
- Le dispositif est co-financé par les associations organisatrices (via notamment participation des familles) à hauteur de 84% et par les communes, sollicitées à hauteur de 16%.
- Les autres coûts (frais de gestion, animation, coordination…) sont pris en charge par le Collectif Spectacles en Retz via notamment la subvention du Conseil Général.

Des conventions tri-partites
Pour chaque commune, le dispositif est régi par une convention tri-partite (Municipalité, association, SeR). Celle-ci mentionne les objectifs partagés par les partenaires et précise les engagements, notamment financiers, de chacun.

Le cadre légal et la rémunération
Les animatrices sont embauchées en CDI, dans le cadre de la convention collective de l’animation (statut « animateur-technicien », article 1-4 de l’annexe I). Elles perçoivent un salaire mensuel fixe, sur les 12 mois de l’année, calculé à partir de l’horaire hebdomadaire de service.

Les partenaires du dispositif – associations et communes
- Théâtrémolo, St Philbert de Gd Lieu (6 ateliers)
- L’ALM, La Montagne (4 ateliers)
- Arthé Compagnie, Arthon (3 ateliers)
- Les Compagnons de la Blanche, Chéméré (3 ateliers)
- La Caravane Compagnie, Bouaye (2 ateliers)
- La Compagnie, la Bernerie (1 atelier)

Evolution du dispositif
- Le dispositif a été expérimenté pour la première fois au cours de la saison 2006-2007, avec 4 associations, pour 10 ateliers. Il concerne aujourd’hui (saison 2009-2010) 19 ateliers, organisés par 6 associations et salarie 7 animatrices. Il reste bien entendu ouvert aux associations qui souhaiteraient le rejoindre.
- On s’emploie maintenant à développer les échanges de pratiques entre animatrices, entre associations, à faire émerger des actions communes, à répondre aux demandes de formation des animatrices…
- Le Collectif est également ouvert à ce que cette expérimentation menée dans le cadre de l’enseignement théâtral puisse s’étendre à d’autres types d’enseignements artistiques, et contribuer ainsi à résoudre les problématiques de l’emploi associatif.

En projet :
On planche actuellement sur l’idée de stages thématiques courts proposés aux enfants des ateliers pour les vacances de février, en exploitant les compétences des animatrices du réseau (le mime, le clown, l’impro…)